Notes sur quelques dates et faits


1624 Le 25 février a lieu une assemblée de la paroisse de Pierrepont, à l’issue de la séance pour l’élection des collecteurs chargés de percevoir la taille annuelle.
1626 Le 23 octobre la femme de seigneur d’Amblie Charlotte d’Auberville, fut inhumée dans son coffre de plomb. (sic).
Le 13 novembre fut inhumé noble homme Guillaume de Pierrepont.
1629 Jacques de Godes, seigneur et patron d’Amblie, fut inhumé le 19 décembre.
1630 Le 22 avril, la fille du seigneur de la Londe fut inhumée dans une chapelle à Pierrepont.
Le 22 juillet, baptême 1er de la fille du seigneur de Pierrepont : 2ème de Jean-Baptiste le Gardeur, fils de Jacques et de Guillaume d’Amblie.
1632 Le 15 mai fut inhumé François de Guerrier.
Le 31 juillet Jean d’Anctoville, curé de Pierrepont.
Le 11 avril fut baptisé Jean d’Anctoville, fils Magloire.
1635 Le 13 septembre a été inhumé Jacques Le Gardeur, sieur de Croisilles, seigneur et patron d’Amblie.
1636 Le 25 novembre Jean Pierrée mourut de contagion.
1639 Le 8 février, mariage du noble homme François des Than, seigneur et patron de Moulineau avec noble dame Guillaume d’Aché, veuve de Jacques Le Gardeur.
1640 Le 3 mars, baptême du fils de Jean Le Tignard, nommé François par noble homme François du Than, sieur de Moulineaux et dame Guillaume d’Aché.
1641 Le 20 novembre, baptême du fils de Magloire d’Anctoville, nommé Jean. Il est le deuxième du nom (voir 1632).
1663 Le jeudi 19 novembre, Urbain, patron et curé d’Amblie est décédé.  « Pries (sic) pour le repos de son âme ».
1665 Le 27 février, baptême d’une fille  naturelle du fait de Jean Baptiste Le Gardeur, seigneur patron d’Amblie et de Marguerite Paisant.
1666 Le 1er avril, baptême en l’église de Saint Jean d’ Amblie d’un fils naturel du fait de Mathieu et de Marguerite Rigard.
1667 Le 10 février, baptême dans l’église de Pierrepont, succursale de Saint-Jean d’Amblie, de Jacques Lebouteiller.
Le 10 décembre inhumation de Charles de Pierrepont dans l’église de Pierrepont.
1671 Le 8 janvier baptêmes de deux enfants (mâles) (sic) dans l’église de Pierrepont par Jean Chappel, « prêtre, vicaire, demeurant icelle paroisse et la paroisse de Saint Jean d’Amblie »
1673 Le 19 décembre, inhumation dans le cimetière de Pierrepont d’un fils naturel des oeuvres de Guillaume Tassin de Subles, vicomte de  Bayeux et de Marie.  Le nom patronymique de la mère est illisible.
1674 Le 18 septembre inhumation de « damoiselle » (sic) Anne des Planches, fille de messire Jean des Planches et de Catherine de Basly.
1682 Un acte d’opposition faite par la mère de la fille Roger à son mariage avec Foucher.
1684 Le 21 mars inhumation de « messire » Charles Le Prévost de Caupersarte, seigneur et patron d’Amblie.
1685 Le 14 février, déclaration de grossesse d’une fille Martine de la Croix en présence de quatre témoins et de la mère de la fille, des oeuvres de Louis Lechesne monnier (sic).
1686 Opposition au mariage de Jacques Hébert et de Françoise Delaplanche faite par cette dernière.
1689 Le 25 novembre, « noble dame Marie Anne de la Luzerne, veuve de Charles Le Prévost de Caupersarte » a été enterrée dans un coffre de plomb.
1694 Enquête sur une grossesse.  Le 5 septembre, Madame Desplanches, née Catherine de Basly a été inhumée dans l’église Saint Pierre d’Amblie.
1695 Le premier décembre Marc Antoine Le Prévost de Caupersarte, seigneur et patron d’Amblie a été inhumé dans le choeur de l’église Saint Pierre.
1701 Le 31 août, Jean-Baptiste Augustin Le Prévost de Caupersarte, fils de Louis Antoine, écuyer, sieur de Caupersarte et de noble dame Marie de la Luzerne, a été inhumé.
1702 Le 23 septembre, noble personne Guillaume de Marguerie, seigneur et patron de Pierrepont et d’Amblie a été inhumé dans le choeur de l’église de Pierrepont.
1705 Enquête sur une grossesse.
1711 Le 19 octobre, Louis de Bonnechose, curé d’Amblie, a été inhumé dans le choeur de l’église.
1716 Opposition au mariage de Madeleine Pestel avec Valognes, faite par Jeanne Regnard disant qu’elle a un contrat avec ledit Valognes.
1719 Le 23 février « noble homme Jacques Emmanuel Le Prévost de Caupersarte, seigneur et patron d’Amblie, a été inhumé ».  Cet acte est inachevé.
1721 Le 16 avril a été enterrée « noble dame » Antoinette Lambert de Vengeons, veuve de François de Marguerie, seigneur et patron de Pierrepont et d’Amblie.
1722 Opposition au mariage de Julien Couesnon avec Marie Lelièvre, faite par un nommé Gouesmel.
1725 Le 28 mai Gaspard Lefèvre, curé d’Amblie a été enterré dans le choeur de l’église.
1730 Le 17 décembre le curé d’Amblie nommé Castuel est décédé.
1733 Enquête sur une grossesse.
1739 Mariage de « noble demoiselle Le Prévost de Caupersarte d’Amblie et autres lieux ».
1741 Madeleine de Bonnechose a été enterrée dans l’église le 18 octobre.
1742 Le 21 septembre a été inhumé dans le choeur de l’église Saint Pierre d’Amblie « Messire Lucien Antoine Le Prévost, chevalier seigneur de Caupersarte, d’Amblie, de Pierrepont Bocannée et autres lieux ».
Un nommé Rolland de Revers épouse une Barbe Cairon de Brouay.
1745 Le 29 septembre « Madame de Caupersarte née de Barel a été enterrée dans l’église de Amblie, côté de l’évangile ».
1764 Le premier décembre a été inhumée Marie Anne Lequesne, âgée de 13 ans « l’ayant toujours été imbécile et sans connaissance ».
Comme les curés ,s’ils flattaient les grands dans la rédaction de leurs actes ne faisaient pas faute d’humilier les familles.  Témoins en ce sens la mention suivante du 20 avril 1766. « Le corps de Antoine Lequesne, paroissien et ayant toujours vécu imbécile, etc... »
1769 Dans un acte de baptême du 19 mars figurent les noms de Charlotte Louise de la Varende et de Marie Crèvecoeur de la Varende.
1775 Le 31 mars a eu lieu le baptême de Jeanne Bocain de la religion réformée par Lemonnier, curé d’Amblie.
1780 Le 4 avril, la femme du fermier de la dîme a été enterrée par le chapelain du Seigneur d’Amblie et nommé Calbris.
1781 La femme Catherine Huet, domestique chez Madame de Cliville d’Amblie, château des Planches, a été enterrée dans le cimetière de Pierrepont par Lemonnier et Banquin, civils.
1785 Un baptême du 22 juillet indique pour parrain et marraine « Messire Dominique Bicolas Dulessian (sic), sieur de Cairon et noble dame Marie Louise Elisabeth Geneviève de Scelles de Prévalon, en présence de nobles et puissantes demoiselles Charlotte Louise et Adélaïde Félicité de Cairon et d’Amblie, filles de Messire Jean François de la Varende, seigneur et patron d’Amblie ».
Les signatures de ces deux demoiselles sont différentes.  L’une signe Charlotte Lavarende et l’autre Adélaïde d’Amblye (sic).
On voit par l’extrait ci-dessus pris par beaucoup d’autres que les curés ont toujours flatté l’amour-propre et la vanité des grands en faisant étalage de leurs titres et qualités.